Jeudi 17 août 2017

Votre Père sait que vous en avez besoin! (Luc 12,22-32)


Lire le texte

Le discours qui suit la parabole du «riche insensé» a une tout autre place dans l’évangile de Matthieu (6,19-24); il fait partie des premiers discours de Jésus. Il est probable que Jésus soit revenu plusieurs fois sur ce thème. Se mettre en souci, c’est en réalité avoir le cœur partagé: s’imaginer qu’il y a un domaine où Dieu est le maître et où il manifeste sa puissance (par exemple le domaine spirituel) et un autre domaine qui lui échappe et demeure soumis à la puissance de l’homme. Notre souci nous vient de ce que nous sommes des «gens de peu de foi» qui font peut-être dans leur vie une part réservée à Dieu, mais qui ne vivent pas toute leur vie devant Dieu et conservent des idoles secrètes. Les comparaisons de Jésus, tirées de la nature, ne sont pas choisies par hasard: les corbeaux font partie des animaux impurs, même s’ils rendirent, sur l’ordre de Dieu, d’éminents services à Elie (1 R 17,1-7). Les lis ont surtout une valeur décorative. Jésus veut nous dire que s’il prend soin de cet oiseau impur et de cette plante d’ornement, il saura, à combien plus forte raison, prendre soin de ses enfants. Rechercher le royaume implique de vivre chaque jour dans l’attente et la certitude de la foi.

Michel Fallas

Prière: Libère-nous, Seigneur, de toute inquiétude concernant le lendemain, sachant que tu prends soin de nous jour après jour.  

Référence biblique : Luc 12, 22 - 32

Commentaire du 18.08.2017
Commentaire du 16.08.2017